UN AMOUR DE MOI de Didier Moulinier








8 € - livraison offerte






Août 2013

"Miettes autobiographiques"... Un récit d'enfance cruel et cocasse (voire carrément bête et méchant), bien fait pour illustrer l'adage selon lequel le ridicule ne tue pas (quoique). Pour le moins une entreprise de démolition du Moi et un génocide familial. 56 pages. Dessins de Jean-Jacques Lachaud.

Disponible également en version numérique (4,49 €).



UN LIVRE QUI DIVISE LA CRITIQUE ! 
(quelques extraits de presse)


« Ça ne vaut pas Mort à crédit. » (Philippe Sollers)
« Je n’ai rien lu de tel depuis Les Confessions de Rousseau. » (Anonyme)
« C’est très particulier. » (Michel Houellebecq)
« Comment peut-on être aussi bête ? » (Frigide Barjot)
« C’est encore plus drôle quand on a connu les protagonistes. » (Mme Durand)
« Je n’ai pas du tout aimé. Trop c’est trop. Cela tient du règlement de comptes contre soi-même, la famille, le genre humain. Au final personne n’en sort grandi. » (Luc Ferry)
« Cela ne sent pas le règlement de comptes, car le narrateur ne s'épargne pas (il ne vaut pas mieux que les autres, qui ne sont pas pires que lui : tous baignent dans la même lumière idiote, radieuse). » (François Huglo)
« Cet anti-sarkozysme primaire m’exaspère. » (Henri Guaino)
« Ce petit opus devrait bien marcher en librairie. » (Marc Lévy)